ˆ¸µƒ· œ.±­»»±

download ˆ¸µƒ· œ.±­»»±

of 51

  • date post

    21-Feb-2016
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Γκαλερί Ζουμπουλάκη 2012: Το μονοπάτι είναι μακρύ, απροσδόκητο, μαγευρικό

Transcript of ˆ¸µƒ· œ.±­»»±

  • MARINA KARELLA

  • MARINA KARELLA

    texte / : M iche l de Grce

    Le chemin est long, hasardeux, enchanteur , ,

  • from M to M

  • 2/3

    Le chemin est long, hasardeux, enchanteur

    Dans les Tuileries, un matin avec Michel, je me suis aperue que le temps sest arrt. Je suisdevenue consciente que, dans la course de tous les jours, on peut prendre nos petits Paradis.Des moments o on ne devient que regard, oue et sensation. La mmoire, la nostalgie, le romantisme cach se mettent en marche, tout devient un, commedes images poses lune sur lautre. On est conscient pleinement du moment, chaque dtaildevient une image avec des rsonnances de son plus profond pass, mais aussi, tout faitactuel, puisquon regarde la brume du matin, loiseau qui chante, le bateau qui passe, le cafsombre et bruyant, le visage ternel. Cette image immatrielle se fixe dans mes yeux, dans mon esprit, elle est charge, elle estemotion, elle est couleur, elle devient un paradis , un morceau de temps arrt.

    Marina KarellaParis, Jardin des Tuilleries, ars 2012

    , ,

    , , . - . , , . , , . , , . , , , , , , , . , , , -, .

    , Tuilleries, 2012

  • 4/5

    Monostatos rve des lvres carmines de la toute folle Lili.

    .

  • Sans tat dme,il se promne nostalgiquement dans le parc.

    , .

    Polyxne, chapeau en tte le regarde avec compassion et curiosit mais ne lui apprend rien.

    , , , .

  • 6/7

    Le chant de loiseau vert distrait Monostatos car, habituellement, ce volatile ne sexprime pas.

    ,

    .

  • Il a envie de jouer avec la petite fille mais, lentement, elle se fond dans les fleurs, elle nest plus quune illusion.

    , , .

  • 8/9

    Est-ce le perroquet du Grand Lama ?se demande Monostatos.

    ; .

  • Et ce petit garon au regard insondable, ne porte-t-il pas en lui, dans sa voiture rouge, la Connaissance ?

    , ;

    Arabella, cigarette au doigt, doute des intentions de Monostatos

    et se moque de lui.

    , ,

    .

  • La nuit tombe, les lumires sallument autour de Monostatos. La magie sinstalle dans le dcor que le jour avait tristement banalis.

    , . , ,

    .

  • 10/11

    Les deux garons, tout en jardinant, parlent Monostatos dun monde auquel eux seuls ont accs.

    , ,

    .

    Et voil quen plein hiver, les roses ont pouss dans leur jardin.

    , , .

  • Par le bruit des pas de Monostatos alert, le renard a lev la tte.

    , .

    Il ne veut pas manger le coq, au contraire, ils sont complices.

    a, .

  • La mutine Znobie entrane Monostatos et lui fait sauter le mur.Elle lui promet quil va revoir la toute folle Lili.

    .

    . 12/13

  • Au milieu dautres fleurs, des visages tranges commencent merger.

    , .

  • 14/15

  • Mais la gobernadora veille. Ses yeux abrits par les lunettes suivent le parcours

    hasardeux de Monostatos.

    gobernadora . , ,

    .

    Cette si belle femme nest pas Lili,mais une statue de plus dans le jardin invent.

    ,

    .

  • Le caf-concert brille de toutes ses lumires mais cette joyeuset ne distrait pas Monostatos.

    - , .

    Il prfre les prairies embrumes o les fleurs semblent flotter sur leau grise.

    ,

    . 16/17

  • 18/19

    Monostatos dteste les animaux en peluche mais ceux-l sont tellement tranges quil se demande

    sils ne veulent pas indiquer quelque chose.

    , ,

    .

  • Tel ce charmant arlequin pirate, perch dans larbre, il montre une direction.

    , ,

    .

    La petite Marie mprise ces lucubrations. Elle considre avec

    ddain Monostatos et ses rves. Or, elle a tort.

    .

    . .

    Le chemin, dit le renard Monostatos, est long, hasardeux, enchanteur .

    , , , , .

  • Monostatos se laisse entraner dans la mauvaise direction par Anthina.

    .

    Le papillon comprend Monostatos. Il fraternise avec lui.

    Il dcide de lemmener travers bois vers Lili.

    . .

    .

  • 20/21

    Le chevreau, modeste animal, un peu stupide, ne porte pas par hasard

    le collier dor. Il est un signe.

    , , , .

    .

    Trs vite, les autres promeneurs du lacseffacent dans la brume magique.

    , .

  • 22/23

    Il rit, il ouvre les bras, il compatit.

    , , .

  • Ltrange lzard aux couleurs feriques sort dune jungle qui nexiste que

    dans limagination de Monostatos.

    .

    Elle appelle Monostatos, elle est jeune, mouvante, elle ressemble Lili

    mais ce nest que Lulu, la danseuse triste.

    , , , ,

    , .

  • Le matre de Tigranabad, habill pour le carnaval, invite Monostatos une fte sans fin.

    , , .

    Cette jeune fille sage, plonge dans la lecture de son blackberry semble avoir

    un message de Lili.

    blackberry ,

    .

  • 24/25

    Arabella voudrait que Monostatos oublie Lili pour sa fille, la fabuleuse Dagmar.

    , .

    Amedeo mord pleine dent, le fil de la vie.

    .

  • Monostatos sembarque pour aboutir aux rivages dun monde mythique o lattendent un cerf dor

    et son compagnon de bronze.

    ,

    .

  • 26/27

  • 28/29

    Dans la maison au milieu de lle, Monostatos retrouve le papillon qui, invisible,

    la men jusque-l.

    ,

    , , .

    Monostatos na toujours pas trouv la toute folle Lili. Il se demande si elle naurait pas t

    transforme en oiseau rouge.

    .

    .

  • La belle Circe, garde les lieux. Elle lit, elle fume mais son esprit est ailleurs.

    . , , .

    Plus radieux plumage que celui de la lointaine Lili ne se pouvait inventer.

    Alors, ce coq ?

    ;

    , ;

  • Elle emmne Monostatos faire un long dtour. Des enfants magiques dont on ne sait do ils viennent, la fois lucides

    et innocents, forcent presque Monostatos monter dans la barque.

    . ,

    , .

    Il ne verra donc pas sous leau les deux femmes qui devisent au milieu des algues et, pourtant,

    elles en auraient long lui dire.

    .

    , .

  • 30/31

    Le Grand Pacha se rit de la mlancolie de Monostatos : Lili nest quun rve dont il faudra bien

    que Monostatos sveille un jour.

    :

    .

  • 32/33

    Monostatos se retrouve dans un caf au Mexique, se demandant comment il est arriv l. La blonde, il la dj vue quelque part,

    elle est un point de ralliement dans ses prgrinations.

    , . ,

    .

  • LIndien, avec son coq de combat, lui dit le contraire :

    Lili existe. Elle tattend. Cherche-la .

    , , : .

    . .

    Monostatos marche de long en large sur la terrasse du noble parc.

    Perdu dans ses penses, il a toujours lespoir.

    . ,

    .

    Le joueur de jazz rit : Lili existe bien

    mais elle est partie avec un autre.

    : ,

    .

  • Monostatos saute sur le cheval et galopedans les marais aux buissons de pourpre.

    .

  • 34/35

  • 36/37

    Les deux hommes, Phbus et Cyril, alimentent son espoir. Beaux, jeunes, ils font que Monostatos se sent lui aussi beau et jeune.

    A lui, Lili.

    , , . , , .

    .

  • Une exaltation paenne l'attend dans le blanc sanctuaire.

    .

    Oberon lui conseille de se mfier des illusions.

    .

    Et le magicien, sous les yeux de Monostatos, inventa un paysage rel.

    K , ,

    .

  • 38/39

    Monostatos a saisi toute l'medans le regard de peluche.

    .

  • L'Oiseau Bleu ne chante pas, il danse... allez comprendre.

    , ... .

    Entre les buissons gotes de sang, il aperoit une silhouette mais il est seul la voir.

    ,

    .

  • 40/41

    Le portrait de Lili, auquel le gnie de l'artiste a donn la vie, accompagne

    Monostatos dans sa qute exaltante.

    , ,

    .

    Elle et lui sont lgants, Monostatos n'a aucune envie de les connatre.

    , .

  • Monostatos voit la toute folle Lili disparatre derrire les fleurs.

    .

    Dans son dsarroi, Monostatos rencontre celui qui lattendait depuis si longtemps,

    Siddharta aux yeux bleus.

    , ,

    .

  • Il arrive au milieu de la clairire o le soir tranquille tombe,

    lui rendant linsouciance.

    . ,

    .

  • 42/43

  • 44/45

    p./. 4 huile sur papier / / 35 x 43 cm

    p./. 5 huile sur papier / / 43 x 35 cm

    huile sur papier / / 43 x 35 cm

    p./. 6 huile sur papier / / 35 x 43 cm

    p./. 7 huile sur papier / / 43 x 35 cm

    huile sur papier / / 43 x 35 cm

    huile sur papier / / 43 x 35 cm

    p./. 8 huile sur papier / / 35 x 43 cm

    p./. 9 huile sur papier / / 35 x 43