SYSTEME NERVEUX CENTRAL ... SYSTEME NERVEUX CENTRAL Î Le système nerveux central (=...

Click here to load reader

  • date post

    27-Oct-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of SYSTEME NERVEUX CENTRAL ... SYSTEME NERVEUX CENTRAL Î Le système nerveux central (=...

  • PHYSIOLOGIE HUMAINE

    SYSTEME NERVEUX CENTRAL

    Le système nerveux central (= SNC) comprend l'encéphale et la moelle épinière.

    I. ENCÉPHALE L'encéphale est constitué principalement : ρ du cerveau, ρ du cervelet, ρ du tronc cérébral.

    A. RÉGIONS ET ORGANISATION DE L'ENCÉPHALE

    Vésicules encéphaliques secondaires

    Structures de l'encéphale adulte Cavités de l'encéphale adulte

    Télencéphale

    Cerveau (2 Hémisphères cérébraux) : - cortex, - substance blanche, - noyaux basaux.

    - Ventricules latéraux. - Partie supérieure du 3ème ventricule.

    Diencéphale

    Diencéphale : - thalamus, - hypothalamus, - épithalamus.

    Majeure partie du 3ème ventricule.

    Mésencéphale Tronc cérébral : - mésencéphale. Aqueduc du mésencéphale.

    Métencéphale

    Tronc cérébral : - pont.

    4ème ventricule. Cervelet.

    Myélencéphale Tronc cérébral : - bulbe rachidien.

    Moelle épinière.

    Canal central de la moelle épinière.

    B. VENTRICULES CÉRÉBRAUX Ce sont des cavités situées dans l'encéphale.

    L'encéphale contient 4 ventricules : ρ Les ventricules latéraux (= ventricules I et II) sont dans les hémisphères cérébraux. ρ Le 3ème ventricule se trouve dans le diencéphale. ρ Le 4ème ventricule est situé dans le tronc cérébral et il communique avec le canal central de la moelle épinière.

    Les ventricules communiquent entre eux et avec les cavités de la moelle épinière (= canal central et cavité subarachnoïdienne qui entoure l'encéphale et la moelle épinière) : ρ Les ventricules et les cavités de la moelle épinière contiennent le liquide céphalo-rachidien ou LCR (= liquide

    cérébro-spinal).

    8) Le système nerveux central 1

  • PHYSIOLOGIE HUMAINE Encéphale et moelle épinière

    Les 4 lobes des hémisphères cérébraux

    Ventricules cérébraux

    C. HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX Ils composent la partie supérieure de l'encéphale.

    La fissure longitudinale du cerveau sépare les 2 hémisphères cérébraux et la fissure transverse du cerveau sépare les hémisphères cérébraux du cervelet (= situé en bas).

    La coupe frontale de l'encéphale montre les 3 régions principales de chacun des hémisphères cérébraux : ρ Le cortex cérébral (= zone la plus externe) constitué de substance grise : principalement corps cellulaires de

    neurones. ρ La substance blanche (= zone intermédiaire) correspondant à la région sous-corticale composée d'axones

    myélinisés.

    8) Le système nerveux central 2

  • PHYSIOLOGIE HUMAINE ρ Les noyaux basaux ou noyaux gris centraux (= zone la plus interne) qui sont des amas de corps cellulaires de

    neurones distribués dans la substance blanche.

    Coupe frontale des hémisphères cérébraux Partie supérieure

    Partie inférieure

    1. CORTEX CÉRÉBRAL Il fournit les facultés :

    o de perception, o de communication, o de mémorisation, o de compréhension, o de jugement, o d'accomplissement des mouvements volontaires.

    Le cortex cérébral est constitué de substance grise.

    On a 3 types d'aires fonctionnelles : ρ les aires motrices contrôlent la fonction motrice volontaire, ρ les aires sensitives permettent les perceptions sensorielles somatiques et autonomes, ρ les aires associatives intègrent (= traitent) les diverses informations sensorielles (= messages) afin d'envoyer

    des commandes motrices aux effecteurs musculaires et glandulaires.

    La surface des hémisphères cérébraux est parcourue de saillies de tissu appelées gyrus ou circonvolutions. 2 gyrus sont importants de part et d'autre de la scissure de Rolando ou sillon central de l'hémisphère cérébral : ρ à l'avant, le gyrus pré-central ou circonvolution frontale ascendante, ρ à l'arrière, le gyrus post-central ou circonvolution pariétale ascendante.

    Aires fonctionnelles du cortex cérébral gauche

    8) Le système nerveux central 3

  • PHYSIOLOGIE HUMAINE

    a) Aires motrices Les aires du cortex contrôlant les fonctions motrices sont situées dans la partie postérieure des 2 lobes frontaux.

    (i)Aire motrice primaire ou aire motrice somatique Elle est située dans le gyrus pré-central (= circonvolution frontale ascendante).

    Les gros neurones de ce gyrus (= neurones pyramidaux) contrôlent les mouvements volontaires des muscles squelettiques.

    Chaque partie du corps est projetée dans une zone du gyrus pré-central de l'aire motrice primaire de chaque hémisphère.

    Le corps est représenté à l'envers dans le cortex cérébral : ρ La tête correspond à l'extrémité latérale inférieure du gyrus pré-central. ρ Les orteils correspondent à la face supérieure médiane.

    L'homoncule moteur est la représentation graphique des régions du gyrus qui contrôlent les mouvements volontaires des différentes parties du corps.

    La motricité est croisée : ρ Le gyrus gauche régit les muscles situés du côté droit du corps. ρ Le gyrus droit régit les muscles situés du côté gauche.

    (ii)Aire motrice du langage ou aire de Broca Cette aire est un centre moteur du langage qui contrôle les muscles de la langue, de la gorge et des lèvres associés

    à l'articulation (= elle est active au niveau des 2 hémisphères, mais il y a une dominance cérébrale de l'hémisphère gauche en général).

    Aires sensitives et motrices du cortex cérébral

    8) Le système nerveux central 4

  • PHYSIOLOGIE HUMAINE

    b) Aires sensitives Les aires reliées à la conscience des sensations sont situées (= au niveau de chaque hémisphère) dans les lobes : ρ pariétaux : faces latérales et supérieures du cortex, ρ temporaux : faces latérales en dessous de la zone pariétale du cortex, ρ occipitaux : faces postérieures à la base du cortex.

    (i)Aire somesthésique primaire

    Elle se trouve dans le gyrus post-central.

    Les neurones de ce gyrus permettent la perception des sensations tactiles, des sensations thermiques et des sensations nociceptives (= douloureuses) en provenance des récepteurs sensoriels somatiques de la peau et des muscles squelettiques.

    De plus, ces neurones sont capables de localiser la provenance des stimulus (= régions du corps). C'est la discrimination spatiale.

    Comme pour l'aire motrice primaire, le corps est représenté à l'envers dans l'aire somesthésique primaire. De même, l'hémisphère droit reçoit les informations sensorielles issues du côté gauche du corps et vice versa : La perception des différents stimulus est donc aussi croisée.

    L’homoncule somesthésique (= sensitif) est la représentation graphique des parties de l’aire somesthésique qui contrôlent les perceptions sensorielles des différentes régions du corps.

    (ii)Aire pariétale postérieure

    Elle est située à l'arrière de l'aire somesthésique primaire.

    C’est l’aire associative tactile : sa fonction est d'intégrer (= traiter) et d'analyser les différentes informations somesthésiques (= sensorielles) qui sont acheminées par l'intermédiaire de l'aire somesthésique primaire. ρ Ces informations sont alors traduites en perceptions de taille et de texture.

    (Ex. : quand une personne met la main dans la poche, l'aire pariétale postérieure "consulte" ses souvenirs d'expériences sensorielles et identifie les objets comme des clés ou des pièces de monnaie sans avoir à les regarder).

    (iii) Aires visuelles - Aire visuelle primaire :

    Elle est située à l'extrémité postérieure du lobe occipital (= au-dessus du cervelet).

    Elle reçoit l'information visuelle en provenance de la rétine.

    La perception des stimulus visuels est croisée : la partie droite du champ visuel est représentée dans l'aire visuelle gauche et la partie gauche du champ visuel dans l'aire visuelle droite.

    8) Le système nerveux central 5

  • PHYSIOLOGIE HUMAINE - Aire visuelle associative :

    Elle entoure l'aire visuelle primaire et communique avec elle.

    Son rôle est d'interpréter les stimulus visuels d'après les expériences visuelles antérieures. C'est grâce à elle que les personnes peuvent reconnaître un visage ou un objet.

    Des lésions de l'aire visuelle primaire entraînent la cécité fonctionnelle (= bien que leurs rétines soient en bon état, les personnes présentant ce trouble ne voient plus). Des personnes ayant subi une lésion de l'aire visuelle associative sont capables de voir, mais elles ne comprennent pas ce qu'elles regardent et ne reconnaissent plus les visages familiers.

    (iv)Aires auditives - Aire auditive primaire :

    Elle est située dans la partie supérieure du lobe temporal.

    Son rôle est de percevoir la hauteur (= sons aigus ou graves), l’intensité (= amplitude) et le rythme des sons captés par les récepteurs auditifs (= cochléaires) de l'oreille interne.

    - Aire auditive associative Elle est située derrière l'aire auditive primaire.

    Elle permet de définir la nature de l’information auditive, c.a.d. d'interpréter le stimulus sonore comme étant des paroles ou de la musique ou un coup de tonnerre ou un bruit, etc. (= les souvenirs des sons sont stockés dans l'aire auditive associative).

    c) Aires associatives D'une manière générale, une aire associative